Tissage : une improvisation

tissage-une-improvisation
Une soirée de la semaine passée où j’étais seule à l’appartement et pas mal motivée, j’ai décidé d’improviser un projet de tissage. J’ai eu beaucoup de plaisir, même si un cadre de tissage «gossé» avec quatre bouts de bois, ce n’est pas ce qui se travaille le mieux. Si vous avez envie de reproduire mon expérience, voici les étapes à suivre :

 
Matériel pour un tissage maison

Le matériel

  • Quatre bouts de bois (j’ai pris des tiges de rose séchées)
  • Une fourchette
  • Des ciseaux
  • Une aiguille à coudre
  • Un fil pour faire la trame
  • Des bouts de fil, cordons, fourrure, etc.
  • Des épingles à linge

Faire le cadre

Cadre de tissage improvisé
 
Placer les quatre tiges pour former un cadre et les attacher ensemble avec un noeud simple. Ensuite, bien enrouler le fil autour du coin pour former un noeud bien solide, comme suit :
 
Fixer le cadre à tisser
 

Créer la trame

Enrouler le fil de trame en s’assurant de maintenir une bonne tension. Attention, si vous tirez trop sur votre fil, vos tiges peuvent se déplacer et le cadre rapetissera. Pour contrer ça, j’ai placé des épingles à linge aux quatre coins du cadre, ce qui a retenu les noeuds en place.
 
Trame du tissage
 

Commencer le tissage

Le principe du tissage est assez simple : on fait passer notre fil en-dessous, par-dessus, en-dessous, etc, de notre fil de trame, d’un côté à l’autre du cadre. Et on refait la même chose en passant par-dessus aux endroits où on a passé en-dessous au dernier rang, et vice versa. Ensuite, on prend ses doigts ou la fourchette pour pousser les fils vers le bas, parce qu’on veut qu’ils soient bien collés.
 
Premiers rangs de tissage
 
Continuer ainsi en jouant avec les fils, les textures et les formes. N’hésitez pas à faire des essais, le pire qui peut arriver c’est que ce soit laid!
 
tissage improvisé



0 thoughts on “Tissage : une improvisation”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *